• Italien
  • Français
  • Allemand


  Contact : 021 802 00 19

C’est la rentrée, évitons les poux!

Les poux sont des insectes hématophages, c’est-à-dire qu’ils se nourrissent de sang. Ils n’infectent que l’Homme, sa transmission étant exclusivement interhumaine.

ON DISTINGUE 3 TYPES DE POUX:
– Les poux de corps (pediculus humanus corporis), vivant dans les coutures et les plis des vêtements. Ils provoquent des démangeaisons violentes (prurit), responsables de lésions cutanées. Elles ne sont observées que chez des personnes aux conditions d’hygiène défectueuses (par exemple, les personnes sans domicile fixe).

– Les morpions (phtirius pubis) s’accrochent aux poils pubiens et se transmettent le plus souvent lors de rapports sexuels, généralement chez l’adolescent et le jeune adulte. Là aussi, des démangeaisons (prurit) sont observées.

– Les poux de tête (pediculis humanus capitis): la femelle se trouve au niveau du cuir chevelu et pond des œufs (lentes), qui se fixent à la base du cheveu et se développent. Le cycle de gestation des poux est de 21 jours, ils pondent 7 à 10 œufs (lentes) par jour. Ils se répandent par contact direct de tête à tête, que les cheveux soient propres ou sales, mais ne sautent pas. Ils craignent la lumière et l’eau, et ils meurent en 48 heures s’ils sont en dehors du cuir chevelu. Leur taille est de 3 à 4 mm environ. Suite au grattage dû aux démangeaisons, des lésions cutanées peuvent apparaître sur le cuir chevelu, les tempes et la nuque. Bien que le pou se nourrisse de sang, il ne transmet pas de maladies.

Nous consacrons la suite de cet article aux poux de tête, tellement redoutés par nos chères têtes blondes (et surtout par leurs parents)!

COMMENT CHERCHER LES POUX…
Afin de s’assurer que l’on est bien en présence de poux, voilà comment procéder:

1) Ne pas mouiller les cheveux.

2) Couvrir les épaules d’un linge clair.

3) Enduire les cheveux secs d’une bonne dose d’après-shampoing et ne pas rincer.

4) Démêler les cheveux avec un peigne ordinaire.

5) Passer le peigne anti-poux mèche par mèche, en partant de la racine vers la pointe des cheveux.

6) Essuyer le peigne sur le linge après chaque passage.

7) Rincer les cheveux.

S’il n’y a ni poux ni lentes, il n’est pas nécessaire de traiter. Les traitements préventifs ne sont pas utiles.

S’il y a des lentes, il faut attendre une semaine et recommencer la recherche comme décrit ci-dessus. Les lentes vivantes sont grisâtres et adhèrent à la racine du cheveu, alors que lentes mortes sont blanches et non adhérentes, à ne pas confondre toutefois avec des pellicules.

S’il y a des poux et des lentes, il faut en informer l’entourage de l’enfant (école, garderie, …) et traiter.

…ET COMMENT LES TRAITER…
Il faut se conformer au mode d’emploi du traitement anti-poux que vous avez acheté dans votre pharmacie. Généralement, le traitement doit être réalisé une deuxième fois, 8 à 10 jours après la première fois. Les mesures à prendre parallèlement au traitement sont les suivantes:

– Enfermer dans un sac en plastique les objets en contact avec les cheveux: taie d’oreiller, bonnet, brosse à cheveux, doudou, … Les nettoyages spéciaux du lit, des jouets, des tapis, … ne sont pas utiles.

– Contrôler les membres de la famille, et le cas échéant, traiter ceux qui ont des poux.

A la fin du traitement, un contrôle est recommandé chaque semaine pendant un mois après le 2ème traitement.

MIEUX VAUT PREVENIR QUE GUERIR!
Si vous avez été épargné par les poux, voici quelques mesures à prendre pour tenter d’y échapper:

– Un moyen très simple d’éviter les poux: garder les cheveux courts ou les attacher. En effet, les cheveux longs et détachés ont plus de risques de se retrouver en contact avec les cheveux des autres enfants, et donc des parasites! De plus, les poux auront beaucoup plus de difficultés à s’accrocher aux cheveux attachés.

– Bien que son efficacité ne soit pas prouvée scientifiquement, l’huile essentielle de lavande vraie est très efficace pour repousser les poux. Les huiles essentielles d’arbre à thé et de niaouli s’avèrent également utiles. Mélangez une de ses huiles dans un peu d’huile végétale, comme les huiles végétales de coco ou d’amande douce, et placez-en derrière chaque oreille et dans la nuque, chaque matin, jusqu’à ce que l’alerte soit passée. N’utilisez les huiles essentielles qu’en période d’épidémie de poux et jamais pures sur la peau.

– Partager c’est bien… mais pas tout! Ainsi, pour éviter d’attraper des poux à l’école, expliquez à votre enfant qu’il devra éviter de prêter ou d’emprunter les vêtements, casquettes, écharpes, élastiques ou bonnets des copains pendant quelque temps. A la maison aussi, ne partagez pas les brosses et peignes à cheveux, et surveillez régulièrement la tête de vos enfants.

Sources: www.passeportsante.net, www.doctissimo.fr