• Italien
  • Français
  • Allemand


  Contact : 021 802 00 19

La préparation aux examens

Dans quelques jours, un grand nombre d’écoliers et d’étudiants vont entrer dans une période particulièrement stressante: les examens. Même si tous ne sont pas égaux face à ces épreuves, il est utile, même pour ceux ayant plus de facilités, de suivre quelques recommandations pour que le succès soit au rendez-vous. Nous les résumons ici selon les cinq principes suivants:

 

Planification

Il est judicieux d’établir un planning précis des sujets à réviser. Cette organisation présente plusieurs avantages: c’est tout d’abord un élément de motivation, car on voit précisément l’état d’avancement des révisions. C’est ensuite un moyen de bien planifier les plages de sport, la prise de repas réguliers, le temps passé avec la famille ou les amis. Enfin, cette planification est indispensable pour toute personne désirant travailler à plusieurs.

Concentration

Corollaire de la planification, le temps consacré à la préparation et au travail devrait l’être exclusivement. Il faut donc bannir Facebook, Twitter, les SMS… Pour cela, une seule solution: éteindre son smartphone! Des pauses bien définies permettent de traiter les messages les plus urgents.

Alimentation

C’est un élément essentiel, car une activité cérébrale intense se traduit par une grande dépense énergétique. Le petit déjeuner ne doit pas être omis, les trois repas devant être pris à table à heures régulières pour éviter les fringales. Il faut privilégier les aliments naturellement riches en vitamine B (jaune d’oeuf, épinards, fèves, céréales…) pour les facultés cognitives, les aliments contenant du fer et des oméga-3 (viande rouge, poissons gras…), particulièrement bons pour la mémoire, ainsi que les aliments riches en magnésium, véritables alliés de la concentration, à savoir les bananes, le chocolat noir et les fruits secs. De manière générale, les fruits, riches en vitamines, présentent également l’avantage de contenir des fibres et de favoriser le transit, parfois malmené en période de grand stress.

L’utilisation de suppléments vitaminés peut s’avérer utile à condition de ne pas en abuser, car seule une quantité relativement faible de ces vitamines est réellement métabolisée par l’organisme. Demandez conseil à votre pharmacien: certaines vitamines peuvent exercer un effet stimulant, mais les excitants sont à éviter. Enfin, il est important de boire régulièrement et en quantité suffisante, idéalement de l’eau. Les boissons excitantes (boissons énergétiques, café, thé noir…) devraient être limitées, de même que l’alcool et les produits psychotropes.

Sport

Rien ne vaut des séances régulières de votre sport préféré afin de libérer les tensions, de trouver plus facilement le sommeil et d’améliorer la concentration et les fonctions générales de l’organisme. Si le sport ne fait pas partie de vos activités habituelles, une balade à allure rapide peut également faire l’affaire.

Sommeil

Selon certaines études, on estime que 20% des étudiants sont confrontés à des troubles du sommeil. Tout d’abord, le manque de sommeil est obligatoirement néfaste. Une bonne organisation devrait permettre de ne pas réviser jusqu’à pas d’heure. Le rythme du sommeil est également important. Les heures de coucher et de réveil trop variables nuisent à la qualité du sommeil. Enfin, la pratique d’activités stimulantes juste avant le coucher, telles que télévision, jeux vidéo, etc. est déconseillée. Certains exercices respiratoires peuvent faciliter l’endormissement. La prise de somnifères doit si possible être évitée. Juste avant un examen, on peut également avoir recours à ces méthodes de respiration ou de relaxation pour évacuer le stress.

Person thinks

Les dix trucs et astuces pour une mémoire au top

 

– Lire, relire et réviser régulièrement les cours pour mieux imprégner la mémoire.

– Répéter plusieurs fois les mêmes exercices pour mieux mémoriser les procédures de résolution de problèmes.

– Cultiver ses stratégies mentales de mémorisation: visuelle, auditive (enregistrer sa voix), kinesthésique (marcher en révisant).

– Fixer des plages de travail et les respecter.

– Une semaine avant la série d‘examens, augmenter progressivement les temps de concentration jusqu‘à ce que la durée réelle de l‘examen soit atteinte sans fatigue excessive.

– Alterner séquences de travail et de récupération.

– Pratiquer régulièrement un sport de plein air (course à pied ou marche, vélo…)

– Veiller à un bon sommeil: nombre régulier d‘heures de sommeil, mêmes heures de coucher et de lever.

– Renoncer à la consommation d‘alcool et de drogues.

– Eviter le recours compulsif à des produits excitants (café, certains médicaments).