• Italien
  • Français
  • Allemand


  Contact : 021 802 00 19

L’art-thérapie, développer ses ressources

Nous vivons dans un monde qui tend à valoriser la compétition, la réussite personnelle et l’excellence. Le travail du sens à la vie et des affiliations communautaires complexes crée souvent un état de stress important qui participe au développement de nouvelles maladies ou à une baisse de la qualité de vie. La pression exercée sur chaque personne se fait plus grande et influe négativement sur ses systèmes de résonance à l’existence que sont les émotions, les sensations corporelles et l’imagination.

Dans des situations de maladie ou de handicap, les capacités créatrices de l’être humain sont entravées. Or, les capacités créatrices sont justement celles qui permettent de dépasser les problèmes, de les considérer autrement, de renouveler sa compréhension de la vie et ses attentes envers l’existence, d’inventer des stratégies de dépassement et de soin. Le processus créatif directement inclus dans la démarche thérapeutique est probablement le meilleur outil pour déployer des ressources de guérison et de développement. Nous appelons cela « l’art-thérapie ».

Dans une orientation clairement holistique, l’art-thérapie possède la faculté de mobiliser tous les plans existentiels des personnes dans un soin qui allie l’expression de soi, la création et la réflexion. A partir de la perception et de l’expression de sa souffrance (souffrance généralement perçue dans son corps et ses émotions, puis exprimée verbalement), il s’agit d’entrer dans un processus de création sensible (dessin, modelage, musique, mouvement, jeu scénique, écriture, …). Ce processus dépasse la simple traduction de sa souffrance en image ou autre forme sensible, et ouvre à la découverte et à l’actualisation de ressources nouvelles pour y faire face.

Dans l’art-thérapie, il ne s’agit donc pas de « lire » ni d’« interpréter » les souffrances qui apparaissent dans les formes sensibles créées, mais de sentir et mobiliser les potentiels de développement et de soin qui sont mis en action. Ce qui est exprimé et expérimenté lors d’une séance d’art-thérapie est dans un second temps réfléchi et discuté avec l’art-thérapeute afin de faire des découvertes qui sont transférables dans la vie quotidienne à propos des problèmes qui nous habitent.

L’art-thérapie n’est donc pas seulement l’expression d’un malheur ou d’une maladie ; c’est aussi une expérience de découverte du bonheur et de la santé.

POUR QUI ?
– Enfants, adolescents, adultes, personnes âgées
– Migrants
– Personnes en difficulté /rupture sociale
– Personnes souffrant de troubles psychiatriques
– Personnes souffrant de handicap mental et /ou sensori-moteur
– Personnes souffrant de difficultés psychologiques et relationnelles
– Personnes atteintes de maladies somatiques
– Personnes en situation de détention
– Personnes victimes de violences

Source : Jacques Stitelmann, art-thérapeute et psychothérapeute, directeur et fondateur de l’Atelier ( www.l-atelier.ch ) / Illustration : Freepik, Sketchepedia