• Italien
  • Français
  • Allemand


  Contact : 021 802 00 19

Le Conseil fédéral veut renforcer le rôle des pharmaciens

Dans un rapport présenté à la fin du mois d’octobre, le Conseil fédéral précise que les pharmaciens pourraient à l’avenir assumer des tâches supplémentaires dans le domaine des soins ambulatoires, telles que la remise de médicaments en cas de maladies bénignes et la prévention ou l’accompagnement de malades chroniques. Deux projets pilotes, l’un concernant les enfants, et l’autre, les malades chroniques, seront suivis scientifiquement; dans les deux cas, de nouveaux modèles de collaboration seront testés.

En matière de soins médicaux de base, les pharmacies pourraient occuper une place plus importante dans le domaine de la prévention en tant que structure d’accès pour l’observation, le conseil et la coordination. Ainsi, les pharmaciens pourraient être davantage associés à l’accompagnement thérapeutique des malades chroniques et des personnes âgées et polymorbides. Afin d’examiner l’utilité et les avantages de telles formes de traitements coordonnés, le Conseil fédéral suit deux projets pilotes sur le plan scientifique: le premier a pour objectif une prise en charge optimale des enfants par les pharmacies spécialisées dans leur médication, rendue possible grâce à une collaboration interdisciplinaire entre pharmaciens, pédiatres et médecins de premier recours dans un réseau local, qui comprend en outre une formation pour les pharmaciens. Le deuxième projet vise à améliorer l’adhésion thérapeutique des personnes souffrant de diabète de type 2. Il se concentre sur la surveillance de la prise de médicaments, sur des entretiens de motivation réguliers avec des pharmaciens formés en conséquence et sur l’optimisation du plan de médication en accord avec le médecin traitant.

Ces projets doivent montrer si la collaboration interdisciplinaire permet d’améliorer la qualité dans les thérapies médicamenteuses ambulatoires des groupes de patients sélectionnés et les conditions nécessaires à la mise en place de telles formes de collaboration avec succès. L’évaluation des résultats devrait être publiée en 2018.

Le Conseil fédéral a déjà mis en œuvre différentes mesures pour renforcer la position des pharmaciens dans le domaine des soins de base. Les pharmaciens ont en effet un rôle important à jouer dans ce domaine, car beaucoup considèrent faciliter l’accès aux conseils médicaux. La loi sur les produits thérapeutiques révisée leur permettra par exemple de délivrer directement certains médicaments soumis à prescription pour le traitement des maladies bénignes, sans présentation d’une ordonnance médicale. La loi sur les professions médicales révisée prévoit une formation adaptée.