• Italien
  • Français
  • Allemand


  Contact : 021 802 00 19

Les massages thérapeutiques

Le toucher est probablement la plus ancienne forme de thérapie naturelle. Certains auteurs affirment qu’il fait partie de nos gènes tant le geste de porter sa main sur une zone sensible et de la frotter est inné chez l’être humain. Pratiqué en Orient comme en Occident, le massage remonte à la nuit des temps. La massothérapie moderne a simplement perfectionné et raffiné le toucher pour qu’il devienne une approche structurée de prévention, de relaxation et de traitement.

La massothérapie englobe une panoplie de techniques. Malgré des différences de philosophie et de types de manipulations, elles partagent plusieurs points communs. Ainsi, les principaux objectifs de la massothérapie sont de favoriser la détente (musculaire et nerveuse), la circulation sanguine et lymphatique, l’assimilation et la digestion des aliments, l’élimination des toxines, le bon fonctionnement des organes vitaux et l’éveil à une conscience psychocorporelle. La massothérapie se pratique surtout à l’aide des doigts et des mains, mais aussi avec les pieds, les coudes et même les genoux. Selon la technique utilisée, les manoeuvres peuvent être appliquées sur tout le corps ou sur une seule partie. On pourra se consacrer surtout à la peau et aux muscles ou aller plus en profondeur vers les tendons, les ligaments et les fascias, ou encore viser des points spécifiques situés le long des méridiens d’acupuncture. Bien qu’on puisse facilement répertorier plus de 100 techniques différentes de massage et de travail corporel, on peut les regrouper en 5 principales catégories:

1) La tradition européenne de masso-kinésithérapie, basée sur les principes occidentaux d’anatomie et de physiologie et la manipulation des tissus mous, dont le massage suédois, constitue la méthode classique;

2) La tradition moderne nord-américaine, également basée sur les principes occidentaux d’anatomie et de physiologie, mais qui intègre une dimension psychocorporelle aux concepts traditionnels. En font partie le massage californien, le massage Esalen, le massage néo-reichien et le massage neuromusculaire;

3) Les techniques posturales, visant à remodeler la structure corporelle par une rééducation de la posture et du mouvement, comme l’intégration posturale, le Rolfing, le Trager et le Hellerwork;

4) Les techniques orientales, basées entre autres sur les principes de la médecine traditionnelle chinoise, comme le massage Tui na, l’acupression, le shiatsu, la réflexologie et le Jin Shin Do;

5) Les thérapies énergétiques, inspirées d’anciennes pratiques de guérison utilisant l’imposition des mains, comme le toucher thérapeutique, le Reiki et la polarité.

 

Applications thérapeutiques de la massothérapie

La massothérapie convient à la plupart des gens, des tout petits aux personnes âgées. Ses effets, qui peuvent être apaisants ou énergisants, pourraient diminuer l‘excitabilité nerveuse, soulager les affections causées par le stress (dont les maux de dos, la migraine, l’épuisement et l’insomnie), accroître la circulation sanguine et lymphatique et entraîner un état de bien-être général. Dans les cas suivants, les bénéfices de la massothérapie ont pu être démontrés dans des études cliniques:

• réduction des risques de blessure au périnée au moment de l‘accouchement,

• diminution de l‘anxiété,

• amélioration de la qualité de vie des personnes atteintes de cancer,

• contribution au traitement de la dépression,

• contribution au soulagement des douleurs lombaires.

Quelques contre-indications

Bien que le massage ne présente pas de risques pour la plupart des individus, il existe certaines contreindications. Par exemple, il est contre-indiqué en cas de fièvre. Il est aussi fortement déconseillé de pratiquer le massage sur le site d’une infection, d’une plaie récente ou en phase de guérison, d’une inflammation aiguë ou d’une ecchymose. En ce qui concerne le travail corporel en profondeur, il va beaucoup plus loin qu‘un massage de relaxation et peut avoir des effets déstabilisants chez des personnes fragiles sur le plan émotif. Puisque le massage augmente la pression artérielle et abaisse le rythme cardiaque, il doit être précédé et suivi d’une évaluation de ces paramètres quand il est effectué sur des patients sensibles à ces modifications. En cas de troubles circulatoires (phlébite, thrombose, varices), cardiaques (artériosclérose, hypertension, etc.) et de diabète, il convient d‘obtenir un avis médical.

blonde woman getting recreation massage in spa salon