• Italien
  • Français
  • Allemand


  Contact : 021 802 00 19

Maux de tête ou migraines?

Il n’est pas rare d’entendre ici ou là des personnes se plaindre de migraines, alors qu’il s’agit en réalité de maux de tête. Voici quelques pistes pour vous aider à les distinguer. Une migraine est un mal de tête qui survient sans signe précurseur, sauf dans certains cas où elle est précédée d’une aura. L’aura est un phénomène neurologique qui peut se manifester de différentes façons. Durant les 5 à 60 minutes précédant la migraine, la personne peut ressentir des effets visuels comme des éclairs, des lignes de couleurs, un dédoublement de la vue, une perte de vision d’un œil ou des deux, des engourdissements ou avoir des difficultés d’élocution.

Une migraine peut durer de quelques heures à plusieurs jours. Elle commence par une douleur lancinante ou pulsatile (sensation de «cœur qui bat dans la tête» ou de «coups de marteau»), localisée d’un côté de la tête. Cette douleur est d’intensité modérée à sévère et s’amplifie lorsqu’on exerce des activités habituelles. La migraine s’accompagne souvent de nausées ou de vomissements et d’une intolérance à la lumière ou au bruit.

Les céphalées de tension ou maux de tête sont bien plus fréquents, puisqu’ils toucheraient en moyenne 2 hommes adultes sur 3 et plus de 80% des femmes. Elles sont appelées céphalées de tension, car elles s’accompagnent d’une sensation de tension au niveau de la tête.

Les céphalées de tension sont reconnaissables à:
– une douleur continue modérée qui touche les deux côtés du crâne. On parle d’une douleur «en casque»;
– l’absence de symptômes de nausées ou de vomissements ;
– l’absence d’aggravation du mal de tête lorsqu’on exerce une activité physique habituelle ;
– une aggravation en cas de stress et, au contraire, une amélioration en période de détente ;
– une concentration difficile accompagnée d’une sensation de tête lourde;
– des muscles du cou tendus et/ou contractés.