• Italien
  • Français
  • Allemand


  Contact : 021 802 00 19

Stress et travail – La pleine conscience

Contre le stress, maladie de notre époque, la technique méditative de la «pleine conscience» (ou «mindfullness» en anglais) peut être un apport précieux, comme le confirme Guido Bondolfi, professeur associé au Service des spécialités psychiatriques des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG).

 

Qu’est-ce que la pleine conscience par rapport à la relaxation?

La pleine conscience est une pratique méditative. Contrairement à la relaxation, qui a pour objectif d’atteindre un état de détente psychologique ou physique, le «mindfullness» n’a pas de but défini. Son seul objectif est de nous mettre en contact avec l’état présent qui nous habite, sans jugement. Pour y arriver, on fixe son attention sur une sensation physique.

Cette approche est utilisée avec succès pour lutter contre les rechutes de la dépression, contre le stress et l’anxiété. Quelle est son utilité au quotidien?

Elle permet de reconnaître plus aisément ses émotions. Et ce faisant, de prendre une distance qui permet, non pas de réagir de façon automatique aux circonstances stressantes, mais plutôt de faire un choix et de répondre en accord avec soi. Cela évite d’être emporté dans un enchaînement non désiré. C’est un peu le «connais-toi toi-même» socratique.

La pleine conscience exige une pratique assidue, environ 40 minutes quotidiennes. N’est-ce pas rédhibitoire?

On peut pratiquer moins longtemps, mais la régularité est très importante. La pratique est l’autoroute qui mène à la réussite! C’est une méthode relativement facile à apprendre, qui améliore la qualité de vie. Il faut simplement être motivé.

Relaxation: huit méthodes pour se relaxer

Comment se relaxer rapidement, après une journée de cours ou de travail? Voici huit petits exercices et astuces pour se relaxer et évacuer la fatigue physique.

Respirer

La respiration est l’un des meilleurs moyens pour se relaxer. Les sages expliquent qu’elle est le lien entre l’esprit et le corps. Ils enseignent que la qualité d’une vie dépend de la qualité de la respiration. Il s’agit d’une respiration profonde par le ventre. Pour le faire, il peut être plus facile de poser sa main sur son ventre.

Se concentrer sur son ventre

La concentration permet de libérer les tensions du corps. Il suffit de porter son attention sur le ventre. Au début, on peut le faire en baissant la tête pour regarder son ventre.

Etre présent

Dans presque toutes les méthodes d’harmonisation intérieure, il nous est demandé de nous concentrer. Il s’agit donc moins de faire le vide que d’être présent à quelque chose: à nos membres, à notre respiration, à nos idées, à des formules, à des sons ou à de la musique, à des consignes enregistrées sur cassette, à certains mouvements, à certaines sensations, à des images, à la flamme d’une bougie, à des objets, etc. Dans le quotidien, la présence aux choses et aux êtres rend la vie beaucoup plus belle.

Masser ses muscles

Le massage permet de détendre les muscles. Il peut se pratiquer à deux ou seul. Il est possible de passer plus d’une heure pour masser doucement toutes les parties du corps.

Ecouter une musique zen

La musique douce est un bon moyen de se détendre.

Adopter une position qui permette de détendre ses muscles

Quand on est stressé, tous nos muscles se contractent. On peut cependant les détendre, en partie, en prenant une posture qui ne nécessite pas de contraction. Les positions allongée et assise facilitant le relâchement de la plupart des muscles, on les utilise dans la majorité des méthodes de relaxation. On peut s’inspirer de positions tirées du yoga, du training autogène ou de la sophrologie.

Penser à une scène relaxante

Fermer les yeux et se projeter dans un endroit calme que l’on connaît ou pas, au bord d’un ruisseau, par exemple. Regarder autour de soi. Ecouter le bruit de l’eau.

Pratiquer la méditation de contemplation

Il s’agit de regarder ses pensées apparaître et disparaître, d’en être le spectateur.

Young woman on couch and listen to the music